Les capteurs automobiles TPMS / RDKS sous microscope

Sans capteurs, rien ne fonctionne avec un système de surveillance directe de la pression des pneus. Un capteur vérifie en permanence la pression et la température de l’air dans un pneus. Les résultats collectés par un capteur sont envoyés directement à l’unité de contrôle de la voiture. Si un capteur tombe en panne ou si la batterie est épuisée, il faut la remplacer immédiatement afin que le DCS ( ou Distributed Control System) continue à fonctionner de manière fiable.

Il y a maintenant plus de 150 capteurs RDKS (ou reifendruckkontrollsystem) sur le marché. Comme il n’est guère possible d’avoir tous les capteurs en stock, il existe différentes solutions pour un garagiste.

Capteurs d’origine des constructeurs automobiles

Chaque fabricant possède ses propres capteurs pour chaque série et chaque modèle de voiture. Les capteurs RDKS originaux sont déjà préprogrammés avec les détails spécifiques au véhicule et ne peuvent donc être utilisés que dans le véhicule pour lequel ils ont été programmés.

En raison du grand nombre de capteurs RDKS différents, il est recommandé de ne stocker que les capteurs d’origine les plus importants.

Capteurs RDKS non programmés / capteurs universels

Une alternative au capteur d’origine est un capteur universel qui peut être programmé pour le véhicule souhaité directement dans l’atelier automobile. Cela nécessite un appareil de programmation RDKS / TPMS (ou Tire Pressure Monitoring System) qui interroge les données techniques du véhicule dans lesquelles la position du pneu et le capteur sont indiqués. Ensuite, un nouvel ID de capteur est créé pour le capteur RDKS.

Si des capteurs originaux (défectueux ou dépassés) étaient déjà présents, l’unité de programmation les détecte. Il est également possible de saisir l’ID des capteurs d’origine. Les données recueillies sont ensuite utilisées pour programmer les nouveaux capteurs universels. Il n’est alors pas nécessaire de créer un nouvel ID de capteur. Cette procédure est appelée “clonage de capteurs”.

L’avantage des capteurs universels est qu’ils peuvent être adaptés à presque tous les véhicules. Il n’est donc pas nécessaire de stocker un grand nombre de capteurs différents, une quantité de base de capteurs universels RDKS programmables suffit. Il convient de noter qu’en raison des différents modes d’installation, il existe des capteurs universels pour les vannes métalliques et pour les vannes à encliquetage.

Installation des capteurs dans la roue

Une fois les capteurs programmés, ils peuvent être installés dans la roue. Cela se fait à l’intérieur du pneu par le biais de valves spécifiques.

On peut choisir entre une valve métallique ou une valve en caoutchouc, dite “snap-in” (ou vanne à encliquetage). Par rapport à la vanne métallique, la vanne à encliquetage est moins chère et plus facile à installer. Toutefois, il ne convient que pour des vitesses allant jusqu’à 210 km/h.

Pour que le véhicule reconnaisse les capteurs DCS après leur installation et pour que le système de surveillance de la pression des pneus fonctionne sans problème, les capteurs doivent être formés.

Si un nouvel ID de capteur a été créé ou si la position initiale de la roue a été modifiée, l’unité de contrôle et de traitement des données du DCS est activée en premier. Après cela, les capteurs sont prêts et peuvent être enseignés. Selon le véhicule, il y a trois appareils de programmation que l’on peut utiliser pour cela :

L’un des appareils de programmation RDKS les plus populaires est l’ATEQ VT56. Ce petit programmeur RDKS pratique est très facile à utiliser. Il peut lire, programmer, enseigner et cloner les capteurs RDKS. En outre, une vaste base de données y est intégrée. Ces données peuvent être utilisée pour récupérer diverses informations sur les capteurs, telles que les numéros de pièces de rechange ou les couples.

On peut également trouver des appareils de programmation TPMS / RDKS de Hella Gutmann, CUB, VDO et Texa. Concernant le Texa, cet appareil propose avec le dispositif de programmation RDKS / TPMS TPS, un outil supplémentaire à bas prix qui ne peut être utilisé qu’en combinaison avec les testeurs Texa AXONE S, AXONE 4, IDC4 PC à partir de la version 55/56 et AXONE 4 Mini à partir de la version 58.