Comment entretenir ses gants de moto ?

choix-gants-moto

Les gants de moto font partie des accessoires les plus sollicités pendant une conduite à moto. Ils sont donc très exposés à l’usure. Un entretien régulier est alors nécessaire pour les maintenir en bon état le plus longtemps possible. Quelles sont les dispositions à prendre pour bien les entretenir ? Réponse dans cet article.

Entretenir ses gants de moto : les choses à éviter

choix-gants-motoEntretenir convenablement des gants est moins facile que cela en a l’air. Il y a des habitudes de nettoyage que la plupart des motocyclistes ont et qui contribuent à l’altération de cette paire de vêtement. Pour l’entretien, évitez au maximum le lavage à la machine pour vos gants de moto. N’utilisez aucun produit adoucissant ou chimique comme du javel. Privilégiez les produits spécialement conçus pour leur entretien. De même, les brosses dures susceptibles de créer une abrasion sont à éviter. Pour le séchage, privilégiez les sources de chaleur naturelles et peu intenses. Le fer à repasser, le sèche-linge, les radiateurs, le sèche-cheveux ne sont pas conseillés pour les assécher.

La matière de fabrication de vos gants de moto : le paramètre déterminant

Cuir ou textile, c’est la matière de fabrication de vos gants qui va orienter en premier la façon dont vous devrez les entretenir.

Les gants de moto en textile

De tous les gants de moto, ceux en textile sont les plus faciles à entretenir. Ils n’ont pas besoin d’un nettoyage particulier autre que le lavage à la main dans de l’eau froide ou tiède avec un savon doux. Ensuite, il faut les laisser sécher à l’air libre dans votre nid douillet ou au soleil (s’il n’est pas ardent). Cependant, malgré qu’il sèche plus vite que le cuir, un séchage complet peut prendre plusieurs jours.

Les gants de moto en cuir

Comparé aux matières textiles, le cuir nécessite une plus grande attention. En effet, il a plus tendance à perdre son éclat s’il ne fait pas objet d’un soin particulier. D’abord, il est recommandé de conserver vos gants de moto en cuir dans un endroit sec de préférence et à l’abri de la lumière. Avant de les enfiler, pensez à imprégner vos mains ainsi que l’extérieur du gant, au niveau des paumes, d’un peu de crème hydratante pour cuir. Cela vous évitera les effets de craquèlement dus aux frottements contre le guidon. Cependant, cette pratique n’est recommandée que pour les gants en cuir sans doublure. Si votre gant possède une doublure, n’appliquez la crème qu’à l’extérieur.

En cas de salissures de ces accessoires, vous pouvez les nettoyer avec un équipement dédié, composé de chiffons doux, d’une brosse souple et un savon glycériné de préférence. Vous pouvez également soumettre vos gants de moto à un lavage à sec, réalisé par un professionnel du nettoyage des vêtements en cuir. Pour ce qui est de la doublure, si votre gant en possède une, vous pouvez l’entretenir en y mettant un mélange de talc et de bicarbonate de soude pour lutter contre les odeurs de sueur. Dans le cas où ce serait insuffisant, vous pouvez envisager de la laver à l’eau et au savon doux, en faisant attention au cuir.

Depuis 2016, le port des gants de moto est obligatoire aussi bien pour le conducteur que pour son passager. Selon la fréquence d’utilisation, vous devez donc penser à les nettoyer de temps à autre (au moins une fois tous les deux mois pour une utilisation régulière), mais aussi à refaire leur imperméabilisation deux à trois fois par an. Prenez également en compte les possibles instructions du fabricant en ce qui concerne le nettoyage de vos gants de moto.