Le chip-tuning est-il intéressant pour toutes les voitures ?

Nombre de propriétaires ne se contentent pas de leur voiture telle quelle. “Tuning” est le mot magique dans ce contexte. De telles mesures peuvent engendrer des résultats impressionnants. Le cas d’une VW Beetle avec un moteur de 242 ch aux répliques de célèbres voitures de cinéma illustrée par un célèbre magazine allemand. Toutefois, la majorité des réglages effectués sont moins spectaculaires. Ils visent soit à rendre la physionomie du véhicule en question plus intéressante, soit à lui donner plus de puissance. En rapport à cette performance moteur, le terme chiptuning est actuellement plus à la mode. Plus de performance pour moins d’argent, telle est la promesse qui lui est associée. Mais que signifie réellement le chiptuning et quelles sont les possibilités qui en découlent ? 

Réglage des puces, le fonctionnement, ses limites

Pour les fervents du chiptuning, moults constructeurs automobiles ne fabriquent pas de véhicules usant de la technologie et du matériel plus poussés. En profitant de cette marge de manœuvre, il est du fait possible d’augmenter les performances d’une voiture sans avoir à intervenir dans la mécanique. Le principe reste simple, le propriétaire de la voiture recours ainsi à un dispositif supplémentaire ou à une reprogrammation. L’un ou l’autre, il est plus question de goût. Ce dernier est plus avantageux dans le sens où il ne  nécessite aucune installation d’un nouvel appareil. Toutefois, la mise à jour du logiciel présente un risque, les performances en surcroît attendues peuvent se révéler invalides. Un inconvénient qui n’existe pas avec un appareil supplémentaire. De plus, elle ouvre plus de possibilités pour différents réglages.

Réglage de puce, ses potentiels 

Si les experts sont tout à fait d’accord sur les intervenants, c’est qu’ils conseillent de faire installer le système par un fournisseur professionnel, de préférence un atelier spécialisé dans les mesures de réglage. L’idée est d’éviter les dommages indirects. Sans un expert, la voiture risque même de devenir pratiquement incontrôlable. En revanche, un réglage de puce correctement effectué peut avoir un effet significatif sur les performances du véhicule en question. Environ 20 % de couple et de puissance en plus sont possibles, et dans certains moteurs à quatre temps, cela peut aller jusqu’à 40 %. Ce résultat se remarque généralement de manière évidente, la raison en est que la voiture réagit plus rapidement aux commandes de gaz. Ainsi, si on n’est pas satisfait de la maniabilité de sa voiture, le réglage de la puce peut être un bon moyen de remédier à la situation. Le changement n’est généralement pas perceptible de visu. Sinon, le chiptuning peut également avoir un effet positif sur la consommation de carburant. Un site web allemand évoque qu’une VW peut économiser jusqu’à 1 litre de carburant aux 100 km grâce au réglage de la puce. Bien que le réglage des puces propose ce profit, il est lié à des risques considérables. Dans la plupart des cas, il y a de bonnes raisons pour que les fabricants n’utilisent pas pleinement la capacité de chargement de la technologie et du matériel. Selon certaines vécues, les mesures de réglage entraînent souvent une usure accrue des pièces telles que l’embrayage et le système de freinage. Pour s’en assurer, les propriétaires de véhicules doivent vérifier si les pneus peuvent résister à l’augmentation des performances. Les risques sont particulièrement élevés en cas de mauvais réglage des puces. Dans le pire des cas, l’opération peut engendrer de graves défauts et rendre le véhicule incontrôlable. Quiconque fait procéder à un réglage de puce doit absolument obtenir un avis d’expert sur le modèle auprès d’un organisme. En outre, l’augmentation des performances doit être inscrite dans les documents du véhicule. Dans le cas contraire, l’enregistrement et la couverture d’assurance peuvent expirer.

Chiptuning pour quelle voiture ?

En général, le chiptuning peut être réalisé pour n’importe quel véhicule, qu’il soit diesel ou à essence. En règle générale, les moteurs à quatre temps ont un potentiel particulièrement important. Mais pour savoir si un réglage est judicieux, chaque figure dépend de plusieurs facteurs. La question décisive est de savoir si l’augmentation attendue des performances l’emporte sur les coûts engendrés par le réglage. Si un propriétaire de véhicule décide en conséquence de faire faire un réglage de puce, il est important de trouver un bon fournisseur. Pour ce faire correctement, des critères facilitent le processus de sélection. Un amateur passionné, donc ayant une connaissance approfondie des moteurs a tout de même une chance de les reconstruire lui-même. Il doit juste faire attention à ne pas lésiner sur l’accessoire approprié. Dans ce cas, il est conseillé d’acheter des produits de marque. L’objectif est d’épargner des coûts de suivi considérables pouvant résulter de la mise au point. Une telle intervention de chiptuning de la part du propriétaire de la voiture lui réclame une attention. Il doit en prendre soin pour éviter un erreur de réglage, ce qui pourrait finalement apporter plus d’inconvénients que d’avantages. Dans tous les cas, ces performances peuvent être améliorées avec un Smartphone. Le même magazine allemand a même rapporté qu’il est maintenant possible d’augmenter les performances de sa propre voiture d’une simple pression du doigt via son propre smartphone. Cette innovation, disponible pour plus de 3000 véhicules différents, est également basée sur le chiptuning. Le conducteur peut même sélectionner différents modes sur son smartphone, outre celui course, celui efficacité permet d’économiser du carburant. Il est effectivement passionnant de voir ce que l’avenir peut réserve. Quoi qu’il en soit, il semble que les méthodes de réglage vont également changer radicalement à l’ère du numérique. Cette révolution devrait être une période passionnante pour les fans de voitures.